Prochain RDV : un samedi matin en janvier, verger, AG ?





Calendrier des activités




Accueil
Contact
L'arboriculture angevine

Pomologie en Anjou

André Leroy

Le Comice

Autres personnages

Les poiriers angevins

Les pommiers angevins

Les autres fruits angevins

"rechercher et identifier les variétés fruitières anciennes"


L'Anjou est à vrai dire une ancienne province française qui a existé jusqu'à la Révolution.
Ses limites géographiques sont proches de celles du département actuel du Maine-et-Loire.

Maine-et-Loire
Le département du Maine-et-Loire (49)




L'ancienne province d'Anjou=

Pour des raisons pratiques et culturelles plutôt que d'utiliser le terme "Maine-et-Loire", on emploie usuellement ce mot : Anjou.
Ses limites débordaient sur certains départements voisins mais les contours du département actuel du Maine-et-Loire ont toujours été le coeur de l'ancienne province.













L'ancienne province d'Anjou d'avant 1789


L'Anjou est une terre de transition :

  1. climat : la région se situe à la limite entre le "climat océanique (pur)" et le "climat océanique altéré". On place généralement la limite au niveau d'Angers.
    Sa position Nord-Sud fait qu'on peut commencer à envisager la culture d'espèces assez fragiles et rend la culture de la vigne par exemple plus aisée. Les précipitations y sont mesurées (- de 600 mm à 700 mm).
    L' Anjou étant placé sous l'influence océanique, autant dire qu'il n'y fait jamais très froid.

  2. géologie : Le Maine-et-Loire se situe à l'exacte limite entre deux ensembles géologiques français majeurs. A l'ouest, le Massif armoricain et à l'est, le bassin parisien. D'un coté des terres acides, schisteuses, granitiques... et de l'autre des terrains marneux, souvent calcaires. Là encore, Angers est au niveau de la transition.
    Il est nécessaire de préciser que les vallées fluviales sont caractérisées par la présence de terrains alluvionnaires, ce qui constitue un 3ème ensemble géologique pour l'Anjou. Le bassin de la Loire et de ses nombreux affluents constitue une entité géologique à part entière.
    D'ailleurs ces terrains alluvionnaires sont les meilleurs endroits pour la culture spécialisée.

L'Anjou a une forte tradition d'arboriculture. La culture des arbres organisée date du XVIIIème siècle jusqu'à atteindre son apogée au XIXème - le siècle d'or de la pomologie. D'ailleurs, le Maine-et-Loire demeure le premier département français producteur de pommes. Les vergers y sont nombreux.
Aujourd'hui, de nombreux maraîchers, horticulteurs y sont restés installés.
De ce fait, Angers est le pôle de compétence à vocation mondiale en matière de "végétal" spécialisé (à forte valeur ajoutée). On le nomme "Végépolys".

L'Anjou, où sont actuellement cultivées en majorité des pommes, est historiquement une "terre de poire" où de nombreuses variétés y ont été créées.