Prochain RDV : samedi matin 06 mai au verger





Calendrier des activités




Accueil
Contact
Description du verger

sauvegarder le patrimoine génétique fruitier

Liste des poiriers

Liste des pommiers

La pépinière

Haies entomofaunes

Plan et accès

informer et éduquer le public

promouvoir les variétés méritantes

Le verger

A la différence du verger de collection qui vise uniquement à rassembler le plus grand nombre d'espèces fruitières, ce verger est un "verger de sauvegarde". Ceci impose le recours à des méthodes rigoureuses et suivies ainsi qu'au respect d'un cahier des charges. Parmi celles-ci, on mentionnera par exemple l'obligation de s'assurer de l'origine des espèces, de disposer dans le verger de 2 à 3 plants d’une même variété, de plants témoins pour comparer les périodes de floraison, de fructification et la sensibilité aux maladies. Verger - vue d'ensemble

Par rapport aux objectifs de l'association, il s'avère donc nécessaire de sauvegarder les arbres de la région (et des autres), en les cultivant.

A de rares exceptions près (pommiers ou poiriers sauvages, certains arbres fruitiers "à noyau", porte-greffes, etc), un arbre fruitier tel que le pommier et le poirier, ne se reproduira pas naturellement de lui-même . Son fruit ne donnera pas un arbre identique au pied-mère. Il faut une intervention humaine.
Un greffage puis une mise en culture est indispensable.
Ce point sous-entend que si une variété si n'est pas volontairement reproduite puis cultivée, elle est appelée à définitivement disparaitre.

Son installation a été initialement financée par le Conseil Général. Situé sur la commune de Saint-Sylvain d'Anjou, il est le fruit d'une collaboration entre cette dernière et la section locale des Croqueurs de pommes. La commune met à disposition un terrain de 5,5 ha, assure les "gros-travaux" (alimentation en eau et électricité...) tandis que les Croqueurs le gèrent, le cultivent et assurent le suivi des arbres.

Il a pu se constituer grace à la collection exceptionnelle de variétés de fruits à pépins accumulée au fil des années par Louis Chouteau, pépiniériste sylvanais et adhérent à notre association.

Le verger a été inauguré le 10 décembre 2005, en présence d'élus.

Il se compose de 4 parcelles distinctes où sont cultivées près de 325 variétés de poiriers et 290 de pommiers . (chaque variété est cultivée en double soit environ 1200 arbres).

Des haies 'entomofaunes' entourent ces 4 parcelles.
De plus, une partie du terrain (2000 m2) est réservée au coin 'pépinière'.

"informer et éduquer le public"

Outre son aspect patrimonial, ce lieu a une vocation pédagogique non négligeable.
Le verger de sauvegarde est aussi un "verger école".
On y montre comment on cultive les arbres, les soins qu'on leur apporte, les méthodes qu'on emploie, comment greffer, comment tailler, etc.

"promouvoir les variétés méritantes"

Toutes les variétés ne se valent pas et ne sont pas destinées au même usage. L'association est là aussi pour donner des conseils à ce sujet.