Prochain RDV : samedi matin 07 octobre au verger





Calendrier des activités




Accueil
Contact
Confusion


Confusion sexuelle contre le carpocapse


Si chaque été vos pommes et vos poires tombent avant terme, avec néanmoins un aspect de maturité juste gâché par quelques taches brunâtres et des déjections, c'est que le carpocaspe a sévi. 
Il existe diverses méthodes pour combattre cet insecte, surtout pour un amateur qui a peu d'arbres : chauve-souris, bande cartonnée, mouton shropshire, etc

Cette année, à nouveau, le verger de St-Sylvain va être "confusé".
L'Association locale propose à ses adhérents de se joindre à sa commande.

Vous avez reçu un courrier (électronique ou postal) vous indiquant la marche à suivre. Pour les intéressés, merci d'y répondre avant le 19/04/2013.

La pomme véreuse si répandue dans les récoltes, est le résultat de la présence de cet insecte. Sa larve pénètre dans le fruit au printemps, y passe l'été pour bien s'y nourrir, puis en sort à l'automne pour un période de repos sous une écorce jusqu'au printemps suivant.
Ses dégâts sont parfois considérables (certains producteurs en Vallée du Rhône ont récemment dû arracher leurs vergers infestés) et occasionnent la perte des fruits devenus immangeables.
La lutte chimique contre le principal ravageur du pommier, qui n'est guère envisageable pour un amateur  d'autant plus pour un Croqueur de Pomme sensé, devient de plus en plus difficile. Devant l'apparition de résistances aux produits phytosanitaires, la lutte par confusion sexuelle apparait comme une alternative intéressante.

Rappel de sur la nature du carpocapse (cydia pomonella)

Petit papillon nocturne de 2 cm environ, assez semblable à une petite mite  lorsqu'il est posé sur un feuillage ou une branche. Il est visible à  la tombée du jour. Son activité de ponte commence habituellement vers la mi-mai, aux premiers jours de chaleur. Sa présence est perceptible en agitant ou en arrosant le feuillage en debut de nuit, leur envol est immédiat.

Sa larve qu'on appelle communément "ver de la pomme" est en réalité plutôt une chenille. 


Le carpocapse occasionne d'importants dégats, surtout si l'été est chaud et humide.




Les diffuseurs

de type Ginko®

Cette offre est réservée aux adhérents de l'association locale "les Croqueurs de Pommes de l'Anjou".

Ils sont proposés par lot de 10 au prix de 6 € (soit 0,60 € l'unité).  

Prévoyez un sac hermétique pour l'emballage.

Pour faciliter le travail du trésorier et du Croqueur distributeur, merci de régler par chèque.

La pose est très simple et rapide. Il suffit de l'écarter et de le placer au niveau d'une enfourchure.

Ce produit n'est pas toxique mais il reste une substance active. Il est donc conseillé de porter des gants lors de la pose.

Les diffuseurs seront distribués au verger de St-Sylvain le samedi matin 04 mai.

Conseils de pose

Date :

  • La méthode est strictement préventive. Afin d'éviter tout accouplement de carpocapse, il est essentiel d'appliquer les diffuseurs avant le début du vol de la première génération. En Anjou, il faut qu'ils soient posés début mai???

Densité :

  • 1- Appliquer 500 diffuseurs par hectare, répartis de façon homogène (et en quinconce d'un rang à l'autre).
    Installer impérativement les diffuseurs dans le tiers supérieur des arbres.
  • 2 - Renforcer la protection des bordures
    Doubler la densité de diffuseurs sur les rangs de bordure.
  • 3 - Poser des diffuseurs additionnels
    Poser des diffuseurs sur les haies et brise-vents, les arbres isolés hôtes du carpocapse à proximité, et veiller à ce que tout foyer potentiel de contamination soit protégé.

La méthode de confusion sexuelle donnera des résultats d'autant plus satisfaisants qu'elle sera appliquée sur des parcelles compactes et de surface importante ou sur des regroupements de parcelles.
L'éclairage nocturne est un élément défavorable. Chacun sait que les insectes volants sont attirés par la lumière. Au verger de St-Sylvain par exemple, on sait que la zone de livraison de la grande surface de bricolage, éclairée la nuiy, est un élément défavorable.

Pour de petites surfaces, on n'est obligé de "saturer l'air", d'employer au final peut-être 10 fois plus de lanières pour une même surface que dans un verger industriel. 

  • 1- Compter 2 diffuseurs par arbre.
    Installer impérativement les diffuseurs dans le tiers supérieur des arbres.
  • 2 - De préférence poser les diffuseurs en périphérie de votre jardin (haie, arbre d'agrément, etc). Ce papillon... vole.

Quel est le principe d'utilisation des phéromones ?

Les phéromones utilisées pour la lutte par confusion sexuelle contre les insectes Lépidoptères ravageurs des cultures sont des substances volatiles qui interviennent dans la reconnaissance au sein d'une même espèce entre papillons mâles et femelles. Elles sont identiques aux substances attractives naturellement produites par les papillons femelles et sont synthétisées de façon industrielle. Dans les cultures, les femelles des Lépidoptères ravageurs émettent un mélange hormonal (phéromones) pour attirer le mâle et s'accoupler. L'apport de phéromones de synthèse dans l'atmosphère de la parcelle désoriente le papillon mâle, empèche l'accouplement et permet ainsi de rompre le cycle du ravageur avant l'apparition du stade nuisible.

Avantages

En voici quelques-uns : 

  • Utilisation possible en lutte intégrée et en agriculture biologique.
  • Trés faible toxicité pour les mammifères.
  • Absence de toxicité pour les abeilles et autres pollinisateurs.
  • Absence de résidus à la récolte.
  • Respect de l'entomofaune et de l'acarofaune utiles, seule la cible visée est atteinte.
  • Méthode strictement préventive, interruption du cycle du ravageur avant son stade nuisible.
  • Méthode de protection durable, à priori faiblement exposée au risque de résistance (à voir dans le temps) car les principaux composants phéromonaux produits naturellement par l'insecte sont repris.
  • Une seule application des diffuseurs en début de saison.

Quelles en sont les limites ?

Les principales limites de la méthode de confusion sexuelle sont ses conditions d'applicabilité. Du fait même de son principe de fonctionnement, il est nécessaire d'appliquer sur une surface minimale et de veiller à ce que le niveau d'infestation de départ ne soit pas trop élevé (en cas de densité de papillons mâles et femelles trop importante, certains pourraient se rencontrer et s'accoupler sans avoir besoin de l'attraction phéromonale).

Quelles sont les espèces d'arbres protégées ?

Les diffuseurs de phéromones que l'association locale propose sont efficaces pour protéger le pommier, le poirier, le noyer, le cognassier et le nashi.